Gene Vincent Lonely Street Forum

Gene Vincent Forum FAN CLUB
 
HomeHome  PortailPortail  RegisterRegister  Log in  

Share | 
 

 Documentaire sur BBC en Fevrier

View previous topic View next topic Go down 
Go to page : Previous  1, 2, 3, 4  Next
AuthorMessage
Admin Lee-Loo
Admin


Nombre de messages : 6995
Date d'inscription : 2007-01-06

PostSubject: Re: Documentaire sur BBC en Fevrier   23.02.09 17:26

Oui Jimmy
c pour cela que je mets un lien vers le site France Gene ou j'y ai mis l'interview de Gene en 71 (anglais francais audio) http://gene-vincent.iquebec.com/interviews3.htm
un tout autre contexte!

la dans l'emission bbc, on plante un decor, une ambiance ? et on y place des extraits tronqués de paroles de Gene (j'ai reagis puisque j'en connaissais la globalité)

Je ne connais pas encore le contenu total de l'emission bbc, mais comme on l'a souvent fait pour Gene, extraire juste quelques paroles (ou fait et geste divers de Gene) pour les placer dans un autre contexte, on fait dire ce qu'on veut aux gens, l'etre agressé devient agresseur, etc etc ... (notamment dans des bios de Gene)


c pour cela que je mets juste a coté de quoi lire l'interview entiere de 71 et comprendre pourkoi Gene parlait comme ça Wink

Very Happy merci Jimmy, vivement la suite que je puisse voir si c'est encore un truc qui fait ressortir des infos tronquées sur Gene
Dommage que ce genre de detail, qui pourrait modifier la vision que l'on peut avoir de Gene, ne soit pas relevé sur les forums uk ou us Gene Vincent
Back to top Go down
Stampede
Membre Fan Club


Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 2008-12-21

PostSubject: Re: Documentaire sur BBC en Fevrier   23.02.09 19:01

Tu n'as pas du les lire depuis longtemps, ces forums... Il y a, tout comme toi, des fans (dont Tina Craddock) qui s'insurgent contre la "noirceur" utilisée pour dépeindre l'être qu'était Gene...
Back to top Go down
Admin Lee-Loo
Admin


Nombre de messages : 6995
Date d'inscription : 2007-01-06

PostSubject: Re: Documentaire sur BBC en Fevrier   23.02.09 20:18

si Tonton, je lis le forum us - mais a part Chris et Tina, je n'ai jamais lu qqun "parler" de tous les documents tronqués publiés depuis des années pour (pourkoi?) amplifier l'image bad boy de Gene (bios ecrites, temoignages, emissions ...) pas grand monde ne les soutient !

Tina Craddock, notre marraine ici me mail directement quand une chose pourrait m'interesser, pour m'informer, informer le fan club français



et sur les reactions de cette emission sur ce forum anglais, aucun fan ne parle de ça :
du fait que les extraits audios de Gene, sont relatés dans un contexte qui etait vraiment différent de l'interview de 71, ou Gene etait carrement devant qqun d'insolent (à mon avis) d'ou reactions exagérées en chaine de Gene (voir coms de fans du monde entier sur les videos youtube ou cette interview est diffusée (cliquez sur la video pour aller dans l'espace youtube qui l'heberge et lire les commentaires http://gene-vincent.iquebec.com/interviews3.htm )
(voyons la suite traduite par Jimmy, ce n'est peut etre que passager pour cette emission bbc 2009)

d'apres ce que je comprends, ils critiquent l'emission parce qu'elle ne parle pas assez de music en détail mais + de Gene, de sa personalité, qui apparemment n'est pas le sujet de l'emission attendue

(enfin d'apres ce que j'arrive a me traduire avec google translate quand Jimmy ou Jeff n'ont pas la disponibilité de me traduire - certain comme chris et tina emploient un bon anglais, mais un anglais avec des fautes ça fausse tout sur un traducteur, helas.... je ne capte peut etre pas tout et c bien dommage )

d'un autre coté Gene n'etait qu'un humain avec des bons et des mauvais cotés, mais les mauvais cotés n'etaient pas majoritaires

tant pis si les fans qui l'ont cotoyé, attendant un demi Dieu, on été deçu de ne voir qu'un homme - cette désillusion ne permet pas d'amplifier la vision bad boy que Gene avait faussement, car avec tout ce que j'apprends depuis quelques années sur les coups bas qu'on lui faisait, Gene a du vraiment bcp souffrir de tout ça !

Attendons la suite de la traduction pour voir si les choses changent en mieux pour l'image de Gene
En tout cas, Gene, tes vrais fans savent qui tu etais
Back to top Go down
jimmy
Membre Fan Club


Male Nombre de messages : 343
Localisation : Paris
Date d'inscription : 2007-09-27
Age : 45
Emploi : militaire

PostSubject: artistes noirs   24.02.09 11:58

hello Lee Loo, salut les rockers!!

suite de la trad:

(Extrait de "Woman love")

Daltrey: "Woman love", la face B du premier single de Gene Vincent, Be bop a lula. La chanson sortit en 1956, alors que Gene avait commencé à écrire des chansons un an auparavant, pendant sa convalescence à l'hôpital naval militaire de Portsmouth, en Virginie.

(Extrait de "Blue moon of Kentucky", par Elvis)

Daltrey: Gene a sans doute entendu la chanson d'Elvis Presley à la radio, qui fit d'ailleurs des spectacles à Norfolk, Virginie, son lieu de naissance. En septembre 55, Elvis avait eu un succès un an auparavant avec "That's all right" et " Blue moon of kentucky".
Gene Vincent écoutait aussi les chansons d'artistes noirs, comme Chuck Berry, Little Richard, et Fats Domino.

( Extraits de:
"Ain't that a shame?" de F. Domino
"Tutti Frutti" de L. Richard
"Maybelline" de C. Berry)

En 1954, l'Amérique s'était officiellement remise des conséquences financières de la guerre, alors que ce n'était évidemment pas le cas ici puisque nous avions un peu plus souffert. En 1955, il y eut cette explosion d'artistes noirs entrant dans les charts pour la première fois, avec C. Berry, L. Richard et F. Domino. Gene Vincent était l'un des premiers artistes blancs à apparaître et à bénéficier ensuite de cela.

Ce fut je pense vraiment la découverte des adolescants. Il n'y avait pas d'adolescants avant ça; ils ne pouvaient tout simplement pas exiter en tant que force économique. Il eut donc cette nouvelle partie de la population bénéficiant d'un pouvoir d'achat. C. Berry fut le premier à réaliser qu'on pouvait faire de l'argent ici. Gene Vincent vint juste après, et en 56 il développa cette idée d'avoir un groupe. L. Richard et F. Domino avaient des gros orchestres qui les accompagnaient; Gene avait ce groupe qui devint d'ailleurs la norme par la suite avec les Beatles: soit, une basse, une batterie, et 2 guitares. Vraiment, ce furent lui et Bill Haley qui furent les pionniers de cette mise en place classique.

C. Berry est né à Saint Louis, Missouri, prospérant là ou est née la scène musicale. L. Richard et F. Domino viennent du sud profond, de même que le rocker Jerry Lee Lewis, mais Norfolk en Virginie était plutôt connue pour son énorme base navale, plus que pour son héritage musical. Aujourd'hui, c'est la ville de rappers comme Timberland et Missy Elliott.
Back to top Go down
jimmy
Membre Fan Club


Male Nombre de messages : 343
Localisation : Paris
Date d'inscription : 2007-09-27
Age : 45
Emploi : militaire

PostSubject: hello   24.02.09 12:29

suite de la trad:

Daltrey: Mais pourquoi et comment Gene Vincent fut il remarqué en 1955? John Collins:

Collins: C'est vraiment le succès d'Elvis Presley qui conduisit d'autres labels à rechercher leur propre Elvis; Gene alla se présenter dans une radio locale; c'était grace à cette capitalisation faite par Elvis : il avait ouvert la voie. Evidemment son disque "Be Bop a Lula" fut remarqué.

(Extrait de "Be Bop a Lula")

Daltrey: "Be Bop a lula", une chanson écrite par Gene et un ancien camarade d'armée, Donald Graves, le gars qui se trouvait en fait à côté de Gene dans la chambre d'hôpital, à Portsmouth. La chanson est attribuée à Gene et à Sheriff Tex Davis qui était l'un des DJ de la radio locale WCMS. Voici la soeur de Gene, Tina Craddock:

Tina: Ils étaient ensemble. C'était le gars qui était dans l'autre lit. Gene disait j'ai quelque chose là, mais je n'arrive pas à avoir la suite, je n'arrive pas à avoir la suite, et le gars donnait le mot suivant. Et après tout ça, Sheriff Tex Davis alla voir le gars et lui racheta ses droits sur la chanson pour 25 dollars!!

Daltrey: Comment cela fut enregistré et comment Gene eut son premier gros succès n'est pas tout à fait clair, mais c'était presque toujours le cas.

Tina: WCMS faisait des promos, alors si vous faisiez des chansons, vous les envoyiez à la radio et s'ils les acceptaient, alors vous décrochiez un contrat avec Capitol Records. Maman alla un jour à l'hôpital et lui dit: Fiston, c'est un truc que tu peux faire et il a dit, non.... Pardon; en fait, elle avait apporté une BD avec elle, et lui a dit tiens lis ça, c'était Little lulu, et il a fait alors Be Bop a Lula. (rires)

Daltrey: Voici Gene parlant à red Robinson.

Gene: Capitol Records avait organisé un radio crochet avec 250 candidats. J'étais l'un des derniers à être inscrit. Sur les 250, 243 chantèrent des chansons d'Elvis Presley, et moi j'ai chanté un morceau qui s'appelait "Be Bop a Lula".

Daltrey: En fait le premier hit de Gene fut un morceau que WCMS passa tout simplement à l'antenne. Sheriff Tex ou Bill Davis l'aida en envoyant la bande à Capitol, plus exactement à Ken Nelson. Cette bande comprenait "Be bop a lula", "Race with the devil", et "I sure miss you". Le batteur Dickie Harrell, qui s'occupait des Blue caps.

Dickie Harrell: Il y avait un spectacle de country en ville qui s'appelait "country show town". Les gens y allaient et faisaient leur tour de chant. Chaque semaine, il y avait un prix à gagner, un truc comme ça.


La suite bientôt

Jimmy
Back to top Go down
jimmy
Membre Fan Club


Male Nombre de messages : 343
Localisation : Paris
Date d'inscription : 2007-09-27
Age : 45
Emploi : militaire

PostSubject: hello   25.02.09 12:20

Hello!!!

Suite de la traduction de l'émission de la BBC consacrée à Gene Vincent, du 14 février 2009:



Dickie Harrell: Tu pouvais y aller et aussi y retourner, tout ça; alors Sheriff Tex Davis est arrivé et a dit: "on a un jeune gars là, un ancien de la navy, je ne l'oublierai jamais, il est monté en ascenseur, il a une jambe dans le plâtre, 2 béquilles, un T-shirt "Baby blue", un pantalon, très sympa, vraiment". On a parlé et Gene a chanté une chanson d'Elvis, et quand il est parti, Bill m' a dit:" qu'est ce que tu en penses"? J'ai répondu:" c'est bien, il faut donner sa chance à tout le monde".

Cette nuit là, on s'est posé et on a fait le boulot. Bill a dit: " on a un gars ici, qui revient de l'hôpital; alors accueillons le comme on sait le faire chez nous: Eugene Craddock!!!!!!

Alors il est monté et a chanté une chanson et là, ils sont devenus fous mon gars!!! ( rires). A cette époque, le son était différent, Gene était différent, son style, sa façon de chanter étaient différentes. Bill Davis est venu un jour et a dit " je vais voir ça avec Ken Nelson, or Ken Nelson était l'un de ses bons amis; alors ils sont allés tous les deux au studio d'enregistrement de WCMS et on a fait cette démo, pour Ken Nelson, et c'était " Be Bop a lula". Je ne me souviens pas quel était l'autre morceau.

Ca ne ressemblait à rien de ce qu'on avait fait; ce morceau avait une "steel guitar" et était vraiment lent. On a fait ça et on l' a envoyé et on n'en a plus entendu parler pendant 3 ou 4 semaines peut être; une nuit Gene est venu et n'arrêtait pas de m'appeler en criant: "ça y est!! il m' a signé!! il m' a signé!! Ils vont m'appeler!!

Bill a réveillé Sheriff Tex et lui a dit :" j'ai eu un appel aujourd'hui de Ken Nelson de Capitol Records, qui veut enregistrer Gene car il pense qu'il a du potentiel". Ils sont devenus fous en entendant ça!! Alors quand ça s'est calmé, j'ai demandé: "qu'est ce qui se passe?"

Il a répondu :" on va travailler ensemble". C'est comme ça qu'on a mis en place les Blue caps; on avait Willie Williams et Cag Neal, Cliff Gallup et moi.

(Extrait de jump, giggles and shout)

Daltrey: La jambe endommagée dont parle Dickie est la raison pour laquelle Gene se trouvait à l'hôpital de la marine, à Portsmouth. Il s'était engagé en février 52, au désespoir de sa mère, car la guerre de Corée faisait encore rage à ce moment là.

Voyant sa réaction, Gene réussit à se faire muter sur un navire qui resta plus de temps au port. De cette manière Gene pouvait passer plus de temps avec les filles et sur sa toute nouvelle moto Triumph. En juillet 55, eut lieu l'accident qui eut tant de conséquences sur le reste de sa vie, et lui causa tant de douleurs. Tina craddock.

Tina: Il y avait là un carrefour à 4 stops. Il s'arrêta de même qu'une voiture. Ensuite il a démarré pour franchir le carrefour, et la voiture le heurta. Elle sortit de la voiture en le suppliant :" s'il vous plait monsieur, n'appelez pas la police; je n'ai pas d'assurance; s'il vous plait ne le faites pas". Il a accepté, mais 10 ans plus tard, elle l'a poursuivi en justice parce qu'il avait rendu compte de cet accident qu'il avait eu. Tout le monde voulait toujours essayer de prendre de l'argent de Gene. Il lui a donné
10 000 dollars et s'en est débarrassé comme ça.




Suite bientôt

jimmy
Back to top Go down
jimmy
Membre Fan Club


Male Nombre de messages : 343
Localisation : Paris
Date d'inscription : 2007-09-27
Age : 45
Emploi : militaire

PostSubject: hello   26.02.09 12:34

suite de la traduction de l'émission de la BBC:

(Extrait de "somebody help me")

Tina: Je l'ai vu souffrant, disant, "si seulement je n'avais pas eu ça". Ca fait tellement mal d'y penser.... C'était juste un jeune homme.

Daltrey: Pour différentes raisons, Gene continua à lutter contre la douleur à la jambe, mais ne se fit jamais amputer.

Tina: On l'emmena à l'hôpital des vétérans; ils voulaient amputer sa jambe car elle avait été écrasée. Maman a dit non, arrangez ça aussi bien que possible. A partir de là, ça n' a fait qu'empirer. Il est allé à l'hôpital et leur a dit, enlevez la; et à chaque fois, c'était horrible.........A chaque fois que les médecins avaient un nouveau traitement pour le guérir, il suivait tout le processus, et puis à la fin ils disaient que ça ne marchait pas; ils disaient, "nous devons amputer la jambe". A partir de ce moment là, il n'a plus eu le moral.

Daltrey: Le Blue cap Tommy Facenda.

Facenda: Il m'a dit, "Tommy, je ne les laisserai pas m'amputer la jambe, parce que je ne suis pas un pauvre type, et une fois amputée, elle ne repoussera pas. Ce sera parti pour toujours. Je serai toujours vu comme un invalide. Mais aussi longtemps que je l'ai, même dans une armature, même dans un plâtre, je me sentirai encore entier".
Cependant, la douleur était vraiment terrible. C'est comme ça que Gene est tombé dans l'alcool et les anti-douleurs.

Daltrey: Bien entendu, quand vous commencez à prendre tout ça régulièrement, les quantités nécessaires pour que ça ait de l'effet, deviennent de plus en plus importantes. Voici le chef d'orchestre Raymond Veil qui faisait du saxo tenor avec l'un des groupes accompagnant Gene : les Beat boys.

(Extrait de "Weeping willow")

Veil: Parfois on se demandait comment il pouvait se tenir debout vous savez. On allait le voir dans sa chambre, et ou qu'il soit, il y avait toujours une bouteille de Jack Daniels à moitié vide qui trainait là. Il buvait des trucs forts, vous voyez.

Daltrey: Vous écoutez "Race with the devil", l'histoire de Gene Vincent, avec moi, Roger Daltrey, sur BBC radio 2. "Weeping willow", une chanson probablement écrite par Gene lui même et enregistrée chez EMI, à Londres en mai 1960, avec le Norry paramount orchestra.
Quand il était avec les "Shine Fentons and the Fentons", Kevin Stardust rencontra Gene.

Stardust: Pour le concert du dimanche, déjà il n'allait pas bien, il souffrait énormément, et prenait beaucoup d'anti-douleurs pour tenir le coup. Il n'allait pas bien moralement; c'était dur de voyager, mais il buvait beaucoup.

Une nuit, il vint en titubant, je pense que c'était au pub de Blackpool; tout le monde le guettait depuis les coulisses, pour le voir, et voir si ça allait bien se passer. Le manager voulait toujours être avec lui, tout le temps, pour être plus sûr; sauf quand le manager alla aux toilettes, dans une chambre de l'hôtel; Gene alla au bar et prit une bouteille de vodka et se ballada avec; quand il alla sur scène, il ne pouvait absolument pas tenir debout, et le manager a dit alors: non!! Non!! On ne peut pas laisser faire ça!! Il le fit descendre de la scène, et on entendit alors un craquement; il y avait du liquide qui coulait par en-bas; on releva le tissu qui couvrait cette partie, en-dessous, et on vit des tas de bouteilles de vodka et ce genre de trucs.
Il buvait désespérément.... c'était tellement triste que j' ai pleuré.....Sad



suite bientôt

jimmy
Back to top Go down
jimmy
Membre Fan Club


Male Nombre de messages : 343
Localisation : Paris
Date d'inscription : 2007-09-27
Age : 45
Emploi : militaire

PostSubject: hello   27.02.09 12:31

Hello,


suite de la traduction:

Daltrey:l'une des filles de Gene, Sherry n'était qu'un bébé quand son père vivait à Straitham, avec sa mère Margie, sa seconde épouse. C'est elle qui lui raconta ce qu'elle savait de Gene.

Sherry: Quand on regarde les gens qu'il a croisé dans sa vie, combien d'entre eux le recherchaient vraiment en tant que personne? Les gens lui payaient du scotch, les groupies, les fans, mais en réalité ils s'en fichaient de lui. Sinon, ils auraient fait le contraire de ce qu'ils faisaient. On a beaucoup parlé de Don Arden, qui a tant fait, que c'était un homme si difficile, tellement violent, pourtant ma mère parlait de manière très positive de lui. Elle disait que Arden était la personne qui donna à Gene l'occasion de faire quelque chose, et de structurer sa vie.
Pendant la très courte période ou il fut marié et ou maman vivait en Angleterre, il eut une vraie vie de famille, bien que cela fut de courte durée.

Parce qu'une fois de plus, mon père se remit à boire: c'était la vie de ma mère et jour après jour, elle trouvait toute sorte de bouteilles de scotch derrière la cuisinière, et toutes ces choses que tu peux t'attendre à voir chez un alcoolique.

Daltrey: L'abus d'alcool mena comme toujours à la violence. Eric Burden.

Burden: Je me rappelle être allé à la maison de Gene Vincent en Grande-Bretagne, il avait un groupe d'accompagnement, le Brian Atkins project band, de Liverpool. Le batteur était un grand type, et à ce moment là, Gene et lui s'entendaient bien, vous voyez. Le type alla au dressing room de Gene et défonça la porte avant de partir en courant. Gene était assis, il sortit un petit pistolet, un "davenger" je crois, mais tomba en arrière du fauteuil. Un coup partit dans le mur. Tout le monde se mit à rire. Personne ne fut blessé, mais ça aurait pu être dangereux.

Daltrey: Eric ne fut pas le seul à remarquer la fascination de Gene pour les armes à feu. Voici l'un des "Shadows", Jet Harris.

Harris: C'était un gars très drôle, il sortait un pistolet sur tout le monde!! Et en plus, il était chargé!!! (rires) J'étais dans le dressing avec Johnny Leytam, on partageait le même dressing tous les 3. On était au milieu Johnny et moi, et il me dit regardes Harris!! Je me suis retourné, et il y avait là Gene tenant un 45!!!

Daltrey: Raymond Veil ne fut jamais menacé lui même, mais était toujours conscient de ce trait de caractère de Gene.

Raymond Veil: Il avait toujours un pistolet caché, et on sentait toujours un peu d'insécurité par rapport à ce qu'il allait faire. On se demandait un peu qui il regardait par dessus son épaule....

Daltrey: Eric Burden remarqua que l'état d'esprit de Gene pouvait être un peu rude, je pense qu'il peut nous préciser un peu cela.

Burden: Je pense qu'il souffrait d'une psychose permanente, en raison des énormes quantités d'alcool qu'il buvait, des barres noires, des petites pilules bleues; je pense qu'elles étaient déjà disponibles pour Gene. Vous mélangez tout ça avec la célébrité, ça peut faire des trucs bizarres dans la tête. La presse prenait de toute façon tout ce qui se présentait et d'ailleurs, ça n'a pas changé aujourd'hui. Plus vous êtes hors contrôle, hors limites, défoncé, plus vous avez la une de la presse.

(Extrait de "Lay that pistol down")


"Lay that pistol down", une autre chanson qu'il enregistra lors des sessions faites chez EMI en 1960, avec le Nory Paramor aux percussions, Raymond Veil saxo tenor, et un bariton sax.
La carrière de Gene avait débuté 4 ans plus tôt en 1956, avec le producteur Ken Nelson, en enregistrant "Be Bop a lula" au Owan Bradley national studio, ou Buddy Holly et Carry Foresight avaient enregistré pour Decca un peu plus tôt cette année.



Suite bientôt

Jimmy
Back to top Go down
Admin Lee-Loo
Admin


Female Nombre de messages : 6995
Localisation : Pyrénées
Date d'inscription : 2007-01-06
Age : 51
Emploi : Fondateur/presidente Lonely Street site/forum/fanClub

PostSubject: Re: Documentaire sur BBC en Fevrier   27.02.09 15:24

je commence a mieux comprendre avec les vrais mots cités dans cette emission pourkoi Tina est dégoutée, de se rendre compte ENCORE, qu'une seule version et meme là fausse, est exposée
Elle s'est pris de bec avec sherri sur le forum yahoo us et m'ecrit actuellement pour me signaler ce qui c'est passé, j'avais du mal a comprendre, maintenant c + clair !!!)

1. ALLEZ VOIR DANS L'ANNEE 61.62.63 periode ou Gene passait une super vie de famille .... ! le nombre de jours qu'il a passé avec eux, IL ETAIT QUASIMENT TOUJOURS EN TOURNEE
quel super moment de famille equilibré, il etait jamais là http://gene-vincent.iquebec.com/
Il etait tellement dans un contexte equilibré qu'il revenait a l'improviste chez lui, en uk ... et là, seuls les membres de sa famille a qui il a relaté les faits, savent ce que Gene a pu y decouvrir !!!!!

2. QUI DE LA GENERATION DE GENE AUX ETATS UNIS, N'AIMAIT PAS LES ARMES ??? meme Elvis tirait dans son televiseur !!! (et avec les coups de putes qu'ils t'ont fait Gene, qu'ils s'estiment heureux de n'avoir pas eu une balle dans une jambe! rien que ça prouve l'etre bon que tu etais ne n'avoir rien fait !!!)

3. Gene ne prenait que des anti-douleur
(anti-douleur (souvent de l'aspirine pour Gene) + alcool = folie ?)
c ridicule de dire ça

le fait qu'il etait "toujours a regarder par dessus l'epaule" comme ils disent, etait peut etre lié a ce que Gene etait reellement conscient des tromperies, des choses que l'ont faisait derriere son dos pour extorquer son fric, des gens qui se pretendait amis tout autour pour mieux l'arnaquer ....

Gene n'a absolument jamais été "mechant" a cause de l'alcool, contrairement a bcp de gens qui ont a la base un mauvais fond

Tina qui l'a vraiment fréquenté au quotidien dans une periode post Margie, ou il buvait encore plus vu la douleur + vive a sa jambe, LE DIT

et dire qu'alcoolique rime avec agressif forcement est une chose fausse
J'ai perso vecu 3 ans avec une personne autant alcoolique que Gene, et je n'ai jamais vu une seule seconde d'agressivite

l'alcool ne rend pas mechant
l'alcool amplifie ce que la personne est deja
un mec avec un mauvais fond devient un barge de violence
un mec depressif, pleure
un mec gentil le reste

Bref j'arrete la mes commentaires, je vois encore une fois que le bad boy en cuir noir doit le rester pour certains
mais de mon coté, j'ecrirai ce que j'ai a ecrire sur son site Lonely Street ou ailleurs ! -
De voir que l'on joue encore ce jeu en 2009 me motive encore plus !!!

et c'est tres bien d'avoir des traces ecrites et audios, d'emission, (comme de bio us ou d'articles fait dans les magasines -meme francais et par toujours les memes d'ailleurs !!)
ça me donnera un appui pour demontrer le contraire de leur affirmation selectives ou fausses !!! EN FRANCAIS ET EN ANGLAIS

ET DU COUP JE REMETS ICI EN LECTURE PUBLIQUE
POURQUOI LAISSER PASSER AU PUBLIC QUE LES COMMENTAIRES NEGATIFS SUR GENE

PEU IMPORTE SI BCP QUE CA DERANGE, ME FONT PASSER POUR UNE FELEE, JE METTRAIS A JOUR LA REALITE, LA REALITE DES COUPS POURRIS QU'ON T'A FAIT, GENE ! (et qu'on continu a étaler FAUSSEMENT en fevrier 2009) je le ferai malinement pour eviter les proces qui pleuvent, que certains qui se disent harmonieux et aimants, n'hesite pas a lancer contre leur propre frere soeur et famille

_________________
Vous etes ici sur le forum
VISITEZ LONELY STREET :

GENE VINCENT
--- NEW !! / http://gene.vincent.fanclub.voila.net/


Le Fan Club Lonely Street sur Myspace international :
http://www.myspace.com/genevincentfanclubfr
RETROUVEZ NOUS SUR FACEBOOK !! http://www.facebook.com/pages/GENE-VINCENT-FAN-CLUB/228785458542
Gene's life year bu year with pictures !

MAIL Joindre Lonely Street : genevincentfrance@yahoo.fr



Lee-Loo
Back to top Go down
jimmy
Membre Fan Club


Male Nombre de messages : 343
Localisation : Paris
Date d'inscription : 2007-09-27
Age : 45
Emploi : militaire

PostSubject: hello   27.02.09 17:12

hello à tous,

c'est bien de donner un autre son de cloche au sujet de Gene Vincent:
Il était Rock'n'Roll, sans tuer personne et sans blesser. Les faits les plus violents dont on se souvienne sont sans doute quelques chambres d'hôtels saccagées ou des bagarres plus verbales qu'autre chose, avec des gens qui eux mêmes étaient souvent des escrocs.

A ce sujet savez vous qu'aujourd'hui encore C. Berry demande à être payé avant le début de ses shows? Sage précaution apparement!!!

Je pense que les stars que nous connaissons tous aujourd'hui, et pas seulement dans la musique et le cinéma, font 1000 fois pires que ce que Gene a fait, pas vrai? Le fait de porter du noir comme Gene et d'être franc ou rude, semble faire plus d'effets que d'avoir de la cocaïne, héroïne, armes, frauder les impôts de son pays, traffics en tout genre etc... etc....


A bientôt pour la suite de la trad

Jimmy
Back to top Go down
manu
Membre Fan Club


Male Nombre de messages : 618
Localisation : bessenay 69
Date d'inscription : 2007-06-17
Age : 54
Emploi : exchanteur contrebassiste

PostSubject: Re: Documentaire sur BBC en Fevrier   27.02.09 19:44

Gégène n'a jamais été un bad boy,qu'on se le dise.c'etait juste un mec qui en avait marre de se faire arnaquer par tout le monde(ex femme,manager ,organisateur de concert etc etc...)
voyez comment le ''BAD BOY'' reclame son dû dans les loges lors d'un concert.(reportage de M6).j'en connais beaucoup qui n'auraient pas eu son calme.
Back to top Go down
Admin Lee-Loo
Admin


Female Nombre de messages : 6995
Localisation : Pyrénées
Date d'inscription : 2007-01-06
Age : 51
Emploi : Fondateur/presidente Lonely Street site/forum/fanClub

PostSubject: Re: Documentaire sur BBC en Fevrier   27.02.09 20:05

le pire est, et meme encore la, en 2009, on redore l'image ce ceux qui ont été le plus nefastes pour Gene

Facile maintenant

et que Tina, quand elle veut etre un des rares temoins qu'il reste pour le crier, on la prend et la fait passer y compris sur le forum us pour une personne a ne pas croire, personne ne moufte!
POURTANT ELLE, N'A RIEN A GAGNER!
PAS D'HERITAGE, PAS D'ALBUM A FAIRE SORTIR, PAS DE TOURNEE D'ARTISTE QUI SE SERT DU NOM DE GENE VINCENT EN PUB, PAS DE PUBLICITE POUR KOI QUE CE SOIT QUI RAPPORTERAIT - CONTRAIREMENT AUX AUTRES

LEE-LOO
qui va se calmer en allant faire la fiesta concert tout le week end et trinquer pour Gene, et ce pour quoi je lutterai pour lui
maintenant y'a meme plus chris pour me moderer et me dire d'enlever mes coms ici !
moi je n'ai rien a perdre et je me battrais POUR GENE - jusqu'au bout !!!
meme si certain sont en train de penser "ça y est elle en fait encore trop"
moi au moins je fais
je n'ai rien a y gagner et rien a y perdre non plus

enfin seul point positif ici, on en parle avec Tina en mails, en s'envoie des kisses et des hugs Elle sait par ce que je fais que j'aime reellement son frere
des choses ressortiront pour Gene en positif, pour la verité, c evident
Ils s'unissent pour le salir et redore leur image floue,
un jour des gens s'uniront pour Gene

bon week end

_________________
Vous etes ici sur le forum
VISITEZ LONELY STREET :

GENE VINCENT
--- NEW !! / http://gene.vincent.fanclub.voila.net/


Le Fan Club Lonely Street sur Myspace international :
http://www.myspace.com/genevincentfanclubfr
RETROUVEZ NOUS SUR FACEBOOK !! http://www.facebook.com/pages/GENE-VINCENT-FAN-CLUB/228785458542
Gene's life year bu year with pictures !

MAIL Joindre Lonely Street : genevincentfrance@yahoo.fr



Lee-Loo
Back to top Go down
manu
Membre Fan Club


Male Nombre de messages : 618
Localisation : bessenay 69
Date d'inscription : 2007-06-17
Age : 54
Emploi : exchanteur contrebassiste

PostSubject: Re: Documentaire sur BBC en Fevrier   27.02.09 20:33

t'inquiete pas pour ton Gene cela se voit dans son regard qu'il ne pouvait pas être mechant,et cela c'est une chose qui ne trompe pas.
il etait plein de douceur et avait beaucoup de coeur.
un petit cadeau pour te calmer

Back to top Go down
Admin Lee-Loo
Admin


Female Nombre de messages : 6995
Localisation : Pyrénées
Date d'inscription : 2007-01-06
Age : 51
Emploi : Fondateur/presidente Lonely Street site/forum/fanClub

PostSubject: Re: Documentaire sur BBC en Fevrier   28.02.09 8:18

Oh tu sais manu je le sais que Gene etait un etre special, et pas mechant de nature, loin de la
c bien pour ça que je me bats pour lui

merci pour le bisou toujours bon a prendre Very Happy

_________________
Vous etes ici sur le forum
VISITEZ LONELY STREET :

GENE VINCENT
--- NEW !! / http://gene.vincent.fanclub.voila.net/


Le Fan Club Lonely Street sur Myspace international :
http://www.myspace.com/genevincentfanclubfr
RETROUVEZ NOUS SUR FACEBOOK !! http://www.facebook.com/pages/GENE-VINCENT-FAN-CLUB/228785458542
Gene's life year bu year with pictures !

MAIL Joindre Lonely Street : genevincentfrance@yahoo.fr



Lee-Loo
Back to top Go down
RITA



Female Nombre de messages : 7
Localisation : var
Date d'inscription : 2009-02-27
Age : 52
Emploi : restauration

PostSubject: document BBC en février   28.02.09 12:29

J'ai toujours considérée que Gene était très gentil.Cela se voit sur les vidéos, quand il se faisait coiffé, ou photographier.
C'était un homme bon.
Ceux qui le salissent ne méritent pas d'éloges sur eux.
Merci
Back to top Go down
jimmy
Membre Fan Club


Male Nombre de messages : 343
Localisation : Paris
Date d'inscription : 2007-09-27
Age : 45
Emploi : militaire

PostSubject: hello   02.03.09 13:26

suite de la traduction de l'émission BBC radio 2, du 14 février 2009:


Le batteur Dickie Harrell: "On est entré au studio de Ken Nelson et Owan Bradley était là; et à vrai dire, je ne pense pas qu'ils aient jamais entendu Cliff jouer. Cliff n'était pas sur la démo qu'on avait envoyé à Nelson, mais mon Dieu ils ont adoré!!".

On a fait des arrangements, toutes sortes de choses, et puis il y a eu "Be Bop a lula", et quand on l' a fait, on a fait aussi les cris. Tout le monde s'est arrêté de respirer (rires). Et Ken Nelson a dit: "eh, les gars!! Un instant, qu'est ce qui se passe là"? Je ne pense pas que Cliff ait beaucoup aimé mes cris; c'était l'un des meilleurs guitaristes au monde, beaucoup de gens ont appris de lui, c'était un chic type, mais "musique avant tout"; c'est d'ailleurs pour ça qu'il était si bon.

Daltrey: Ken Nelson devait sortir le single suivant et un album regroupant les chansons, mais il est vraisemblable que ce premier album "Bluejean bop" ait été bouclé un peu à la va-vite. Le mélange des genres était bizarre. Des rocks comme "Bluejean" et "Who slapped John?", avec des morceaux plus traditionnels comme "Up a lazy river" de Carmickaël, et même, plus extraordinaire, la chanson "Peg o my heart".

Je ne pense pas qu'il contrôlait "intellectuellement" son répertoire ou ses enregistrements. Je pense que c'était un homme très simple, et il faisait ce qu'on lui disait de faire. C'est pour cela qu'il enregistre par exemple une chanson comme "Peg o my heart", qui est vraiment une chanson, sentimentale, un peu mièvre, mais si quelqu'un venait et la présentait, il répondait: "je le fait".

Les rockers ne faisaient que du Rock; C. Berry et J.L. Lewis à cette époque par exemple. Elvis fit des "mélanges de genres" aussi, avec quelques balades en plus de rocks. Mais pour les premiers albums de Gene,
je crois qu'il avait un super producteur avec Ken Nelson, et je crois qu'il a vraiment encouragé Gene à mélanger les genres, sur ses disques; des bop rapides, et ensuite des choses comme "Over the rainbow", " Peg o my heart", qui avait déjà une trentaine d'années. C'était vraiment un joli mélange.

Le guitariste albert Lee était plus dubitatif concernant les mélanges d'ancien et de neuf, demandés par Ken Nelson sur les albums de Gene. Il admirait tout à fait la version de Gene sur "Over the rainbow", de même que certains fans: Mark. A. Smith

(Extrait de "Over the rainbow" )


Smith: j'ai acheté son premier album, qui était bon; j'ai aimé "Over the rainbow", bien que ce ne soit pas une super chanson, mais il arrivait à me faire pleurer (rires). C'est dire s'il était bon!!! (Ndt: accent épouvantable!!!)



x: J'étais à une fête avec mon manager, quand j'étais chez Atlantic records, comme solo, et il y avait Judy Garland; mon manager me l' a présenté, j'ai discuté avec elle, on a dansé ensemble, et elle a dit: "vous savez quelle est ma version préférée de "Over the rainbow"? J'ai pensé qu'elle allait me dire: "la mienne"!!!!! (rires)...

J'ai dit: "non". Alors elle a dit: "celle de Gene Vincent"



Suite bientôt

jimmy
Back to top Go down
manu
Membre Fan Club


Male Nombre de messages : 618
Localisation : bessenay 69
Date d'inscription : 2007-06-17
Age : 54
Emploi : exchanteur contrebassiste

PostSubject: Re: Documentaire sur BBC en Fevrier   02.03.09 14:22

Admin Lee-Loo wrote:
Oh tu sais manu je le sais que Gene etait un etre special, et pas mechant de nature, loin de la
c bien pour ça que je me bats pour lui

merci pour le bisou toujours bon a prendre Very Happy

tu en merites des millions
Back to top Go down
manu
Membre Fan Club


Male Nombre de messages : 618
Localisation : bessenay 69
Date d'inscription : 2007-06-17
Age : 54
Emploi : exchanteur contrebassiste

PostSubject: Re: Documentaire sur BBC en Fevrier   02.03.09 14:33

over the rainbow
je ne sais pas si Judy Garland a dis vraiment cela,mais en tout cas de toutes celles que j'ai entendu,c'est celle de Gene qui me touche le plus.







Back to top Go down
Admin Lee-Loo
Admin


Female Nombre de messages : 6995
Localisation : Pyrénées
Date d'inscription : 2007-01-06
Age : 51
Emploi : Fondateur/presidente Lonely Street site/forum/fanClub

PostSubject: Re: Documentaire sur BBC en Fevrier   02.03.09 16:46

Jimmy pour la traduc
Jimmy, j'ai eu Ervin au tel hier soir, et il m'a dit de te remercier pour ce que tu fais pour le fan club francais Gene, d'etre venu me voir pour l'anni du fan club et celui de Gene, que je me sente moins seule pour continuer pour Gene, pour les traduc pour les fans de Gene et de m'e soutenir dans le concret, pour les futurs projets, voyages ... pour le fan club, nous avons parlé de plein de choses a ce sujet
Voila il tenait a ce que je te le dise et espere qu'on se verra bientot

---------------

la différence des interpretations de Gene
c'est qu'il ne chante pas les chansons, il les vit
c flagrant sur cette video d'"over the rainbow"

----------

merci manu pour les bisous Very Happy
comme je prends plus souvent des insultes par mail de conno (malheureusement le dernier en date d'hier ne pourra pas venir lire ça ici puisque je viens de bannir son ip de connection enfin au cas ou un de c pote vienne lire ici, qui lui transmette Twisted Evil ....) ou d'indifference .... de bcp!, c toujours super bon a prendre un bisou qui passe sunny

_________________
Vous etes ici sur le forum
VISITEZ LONELY STREET :

GENE VINCENT
--- NEW !! / http://gene.vincent.fanclub.voila.net/


Le Fan Club Lonely Street sur Myspace international :
http://www.myspace.com/genevincentfanclubfr
RETROUVEZ NOUS SUR FACEBOOK !! http://www.facebook.com/pages/GENE-VINCENT-FAN-CLUB/228785458542
Gene's life year bu year with pictures !

MAIL Joindre Lonely Street : genevincentfrance@yahoo.fr



Lee-Loo
Back to top Go down
jimmy
Membre Fan Club


Male Nombre de messages : 343
Localisation : Paris
Date d'inscription : 2007-09-27
Age : 45
Emploi : militaire

PostSubject: hello Lee Loo   02.03.09 18:08

de rien, et bon courage, continues!!
salut aussi à ervin et à bientôt

Bises aussi!!


jimmy
Back to top Go down
manu
Membre Fan Club


Male Nombre de messages : 618
Localisation : bessenay 69
Date d'inscription : 2007-06-17
Age : 54
Emploi : exchanteur contrebassiste

PostSubject: Re: Documentaire sur BBC en Fevrier   02.03.09 21:25

la différence des interpretations de Gene
c'est qu'il ne chante pas les chansons, il les vit
c flagrant sur cette video d'"over the rainbow"

c'est exactement ça
Back to top Go down
jimmy
Membre Fan Club


Male Nombre de messages : 343
Localisation : Paris
Date d'inscription : 2007-09-27
Age : 45
Emploi : militaire

PostSubject: hello   03.03.09 16:17

salut,

suite de la traduction de l'émission BBC du 14 février 2009 consacrée à Gene Vincent.



Daltrey: Tommy Facenda était l'un des nouveaux Blue caps engagé par Gene après que plusieurs membres d'origine aient quitté le groupe, pour retourner dans leur famille. L'un d'entre eux était Cliff Gallup, le seul à avoir joué sur 35 morceaux de Gene Vincent, et qui impressionna tant les générations suivantes de guitaristes comme Eric Clapton, Jeff Beck, et l'ancien guitariste des Pretenders, Adam Simoa.

Simoa: Il a fait Be Bop a lula et ils sont allés en tournée, mais il n'aimait pas rester éloigné de sa famille; il était déjà marié et plus âgé que les autres; il a décidé de partir relativement tôt, alors qu'à cette époque tout le monde voulait être célèbre dans un groupe, ne pas disparaître, assurer sa propre promo, cela serait est impensable aujourd'hui, surtout pour un guitariste si exceptionnel. Dire comme ça: "vous savez quoi? Je pense que je vais plutôt rentrer à la maison et faire autre chose au lieu de continuer comme ça".

(Extrait de "Cruisin' ")

Simoa: Il joue sur le morceau "Cruisin" ou il a ce jeu de guitare solo très rapide, très technique, incroyable, et qui est un peu sa marque de fabrique. Et quand on examine ce jeu de guitare très carré et changeant du tout au tout, allant parfois à contre courant du tempo, la, laaaa, la, laaaa, la, c'est vraiment des notes musicales très interressantes. Ensuite, il revient, et il place son solo qui dure environ 50 secondes, sur une heure dix d' enregistrement; son jeu de guitare est donc assez court, mais il le place à plusieurs endroits, et je crois que c'est pour cela, qu'il est interressant pour les guitaristes; parce qu'il place ses jeux malgré tout, sans imitations, alors qu'ils faisaient du Rockabilly, du 12 bar, du blues....

Daltrey: Souvent en tournée à l'étranger, Gene jouait avec des groupes de circonstance; En 1957, les Blue caps partirent en Australie ou ils firent leur seule tournée à l'étranger. Ce fut un immense succès et un bon moment pour Gene; ce fut le cas spécialement quand il chanta "Lotta lovin", qui entra dans les charts après une longue série d'échecs suivant Be bop a lula.

Le nouvel ami de Gene, Eddie Cochran était aussi de la partie; Cochran allait devenir une personne importante dans la vie de Gene, tout comme Gene allait devenir une personne importante dans la mort d'Eddie. C'était des amis et peu de gens pourraient nier cette proximité. C'était comme ça peut être parce qu'ils se complétaient.

Eddie était ouvert, chaleureux, amical; Gene était plus effacé, lunatique. Raymond Veil

Veil: Ce n'était pas un parleur alors qu' Eddie Cochran parlait au public, il disait: "maintenant on va faire ci, on va faire ça!!" C'est ce qu'il disait. C'est ce qu'on devait enlever par la suite, alors qu'on entendait toujours ça sur les morceaux joués.

L'amitié entre les deux apparut, lorsqu'Eddie accompagna en faisant la basse, Paul Peeks et Tommy Facenda sur une session d'enregistrement qui allait devenir le 4ème album de Gene: "A Gene Vincent record date". Personne n'en avait rien dit à Liberty records, ni à son directeur Jerry capeheart.




Suite bientôt

jimmy
Back to top Go down
jimmy
Membre Fan Club


Male Nombre de messages : 343
Localisation : Paris
Date d'inscription : 2007-09-27
Age : 45
Emploi : militaire

PostSubject: hello   04.03.09 12:46

hello,

suite de la trad BBC Radio 2


Daltrey: Tommy Facenda.

Facenda: Eddie était l'un des Blue caps. Eddie a demandé : "qui fait la basse sur la 4ème chanson? " J'ai dit:" on n' a personne", alors Eddie a répondu :"alors je le fais, si tu veux bien le dire à Liberty records et à Jerry Capeheart". J'ai dit, :"Bon, ok".

"Git it", était le nom de la chanson avec Paul comme tenor, je chantais en lead, et Eddie chantait en basse. Dans les premières années de succès, la voix de Gene était souvent noyée dans les hurlements des jeunes filles, mais tout avait changé désormais.

Veil: Cette époque était triste pour lui. Il était triste, il semblait toujours avoir des problèmes. Les filles ne criaient pas pour lui dans les salles. Elles hurlaient pour Billy Fury. Les garçons aimaient tous Gene Vincent mais les filles adoraient Billy Fury.

(Extrait de "Big fat saturday night")

Daltrey: En 1960, Gene et Eddie, débutèrent leur "Olympic tour" en Grande Bretagne. La tournée avait été préparée par le légendaire promoteur Larry Parnes. Les américains étaient accompagnés d'une armée de musiciens, et d'artistes comme Billy Fury, Joe Brown, Georgie Fame, et Vince Eager. A ce moment de leur carrière, ni Gene ni Eddie n'étaient plus de grandes stars aux Etats-Unis. Ils avaient été poussés dehors par de jeunes adolescents propres sur eux comme Fabian, ou Bobby Vee.
Voici Tony Meal qui était l'un des Shadows, et qui avait fait une tournée aux USA en 1960.

Meal: Nous sommes allés en Amérique assez peu sûrs de nous. On voulait leur montrer qu'on savait jouer, qu'on était bons, on sentait qu'on était bons, aussi bons qu'eux. Mais je crois que le Rock'n'Roll avait changé depuis sa naissance, avec Jerry Lee Lewis, ou Gene Vincent. La plupart des gens qu'on a rencontré en 1960 n'avaient jamais entendu parler de Gene Vincent ou Eddie Cochran. Pouvez vous imaginer ça ?

Daltrey: Il avait eu quelques succès en Amérique mais l'Amérique a tendance à oublier vite. Les autres exemples sont ceux de Buddy Holly et Eddie Cochran, les grands amis de Gene. Ici ils étaient révérés, et après leur mort, ils eurent encore plus de succès, que de leur vivant. En Amérique, ils étaient passés à autre chose. Alors quand il est venu ici en 1960, c'était une pop star déclinante.

Le biographe, John Collins et l'ancien Shadows, Tony Meal.

x: En aout de l'année dernière, une pièce de théâtre s'intitulant Be Bop a lula fut jouée à Los Angeles, elle avait été écrite par Writts Winer; elle avait été produite à l'origine en 1991 par Adam Ant. Le batteur des Doors, John Dansemoor et Johnny Depthwide Carry.

x: Elle explorait la relation entre Eddie Cochran et Gene Vincent lors de cette tournée tragique ou Eddie avait eu , dit on, le pressentiment de sa mort imminente. Voici un extrait joué spécialmeent pour ce programme par Erwin Depree jouant Gene, et Chance Dean jouant Eddie.




Suite bientôt

jimmy
Back to top Go down
Stampede
Membre Fan Club


Male Nombre de messages : 87
Localisation : France
Date d'inscription : 2008-12-21
Age : 67
Emploi : Blogger

PostSubject: Re: Documentaire sur BBC en Fevrier   04.03.09 14:10

Vraiment, FELICITATIONS pour ton excellent travail de traduction...
Quelques noms sont "écorchés" mais, faut avouer que la prononciation des intervenants est assez "rough". Soit par les origines galloises, irlandaises, écossaises ou par manque de "Polydent" Very Happy
Tony Meal est en fait : Tony Meehan
Georgie Fame et non pas Georgia, Eric Burdon (The Animals), Jet Harris...

Stampede,
le "pinailleur" du jour !
Back to top Go down
jimmy
Membre Fan Club


Male Nombre de messages : 343
Localisation : Paris
Date d'inscription : 2007-09-27
Age : 45
Emploi : militaire

PostSubject: hello   04.03.09 14:39

merci!! d'ailleurs je connais jet Harris.

Lee Loo, si tu as le temps, passes modifier les orthographes des noms, car je ne peux plus avoir accès au texte, je crois

A bientôt

jimmy
Back to top Go down
Admin Lee-Loo
Admin


Female Nombre de messages : 6995
Localisation : Pyrénées
Date d'inscription : 2007-01-06
Age : 51
Emploi : Fondateur/presidente Lonely Street site/forum/fanClub

PostSubject: Re: Documentaire sur BBC en Fevrier   04.03.09 16:25

Stampede wrote:
Vraiment, FELICITATIONS pour ton excellent travail de traduction...
Quelques noms sont "écorchés" mais, faut avouer que la prononciation des intervenants est assez "rough". Soit par les origines galloises, irlandaises, écossaises ... ou par manque de "Polydent" Very Happy


Stampede,
le "pinailleur" du jour !




-------------------

pas de soucis Jimmy je corrigerai, on relira
moi ... ou sony
maintenant seul les administrateurs en charge de la gestion informatique du forum on la possiblité d'editer pour eviter les bourdes
j'ai du recuperer des trucs ayant "glissé" dans la corbeille ici
je ne donne pas la chance que ça se detruise
alors au cas ou ...

merci Jimmy vraiment

---------------------

Jimmy confirme moi si 59 ou 60
""Daltrey: En 1969, Gene et Eddie, débutèrent leur "Olympic tour" en Grande Bretagne."" sur ton dernier post

-------------------

Quote :
x: En aout de l'année dernière, une pièce de théâtre s'intitulant Be Bop a lula fut jouée à Los Angeles, elle avait été écrite par Writts Winer; elle avait été produite à l'origine en 1991 par Adam Ant. Le batteur des Doors, John Dansemoor et Johnny Depthwide Carry.

x: Elle explorait la relation entre Eddie Cochran et Gene Vincent lors de cette tournée tragique ou Eddie avait eu , dit on, le pressentiment de sa mort imminente. Voici un extrait joué spécialmeent pour ce programme par Erwin Depree jouant Gene, et Chance Dean jouant Eddie.


Piece je crois que c'est celle la, ou Chris et Tina on assisté a la premiere a LA (dossier sur le forum avec photos, mais ou ? je cherche)

http://gene-vincent-forum.niceboard.com/click-all-about-gene-vincent-f11/be-bop-a-lula-the-musical-au-cat-club-slim-jim-phantom-t1697.htm

d'ailleurs on voit une photo claire avec Tina assise dans le public
Vous la voyez ?

_________________
Vous etes ici sur le forum
VISITEZ LONELY STREET :

GENE VINCENT
--- NEW !! / http://gene.vincent.fanclub.voila.net/


Le Fan Club Lonely Street sur Myspace international :
http://www.myspace.com/genevincentfanclubfr
RETROUVEZ NOUS SUR FACEBOOK !! http://www.facebook.com/pages/GENE-VINCENT-FAN-CLUB/228785458542
Gene's life year bu year with pictures !

MAIL Joindre Lonely Street : genevincentfrance@yahoo.fr



Lee-Loo
Back to top Go down
jimmy
Membre Fan Club


Male Nombre de messages : 343
Localisation : Paris
Date d'inscription : 2007-09-27
Age : 45
Emploi : militaire

PostSubject: hello   05.03.09 16:16

hello,

Hello,

la date dont tu me parles Lee Loo est effectivement 1960 pour leur Olympic tour , et non 1969.

Suite de la traduction:

(Extrait de la pièce de théâtre: on entend Gene et Eddie discuter et se rendre compte que leur dernier succès aux USA remonte à plusieurs années et que c'est un problème ...)

Daltrey: Personne ne saura jamais si Eddie Cochran a eu la prémonition de sa propre mort, mais plus tard le 16 avril 1960, avant de reprendre les concerts et alors qu'il voyageait avec sa fiancée Sharon Sheeley et Gene Vincent, sa voiture heurta un lampadaire, sur l'A-4, à Chippenham; souffrant d'être loin de chez eux, Gene et Eddie voulaient rentrer chez eux se reposer un peu, avant de rejoindre la tournée à la fin du mois.
Raymond Veil se rappelle une petite histoire bizarre déjà souvent racontée.

Veil: J'allais habituellement en voiture avec les gars, mais Eddie avait un problème, car il voulait emmener son ampli avec lui. Il jouait dessus et voulait l'emporter avec lui. Le chauffeur lui a dit:"ok, mettez l'ampli", mais à l'époque ils étaient énormes. Ce n'était pas miniaturisé comme aujourd'hui. C'était encombrant. Le conducteur en voyant ça a dit:" Oh, mon Dieu!!" J'ai dit:" ce n'est pas un problème, écoutes, je vais avec les gars dans le van". J'y suis allé, et lui a pris son ampli, et ils sont partis.

Alors qu'on conduisait le van, c'était du côté de Chippenham; les routes à l'époque étaient si mauvaises, non éclairées, sans lampadaires tout le long, comme c'est le cas aujourd'hui; on a vu des voitures de police, une ambulance, on s'est dit :" il y a un accicdent", et puis on a réalisé que c'était la voiture; on était des adolescants encore, on ne savait pas quoi faire; je n'arrivais pas à rassembler les gars, chacun allait de son côté, alors je suis allé à l'hôpital, j'ai parlé à l'une des infirmières, aux médecins, qui ont dit:" Gene Vincent va bien, mais l'autre gars, comment s'appelle t-il? Monsieur Cochran, il est dans un état très grave, je veux dire vraiment très grave".

J'ai essayé de savoir à partir de là, ce qui se passait et j'ai entendu quelqu'un dire: "s'il s'en était sorti, il n'aurait jamais été le même". Sa tête avait heurté le sac, tu vois.

Daltrey: Tina se remémore un étrange événement qui s'est produit une fois de retour à la maison.

Tina: On nous a appelé de l'hôpital 3 fois en nous disant que Gene était mort. Plus tard cette nuit là, comme vous pouvez imaginer, maman et papa étaient bouleversés, Gene a appelé et a dit qu'il allait bien, qu'il s'en était sorti, et Eddie aussi; il disait qu'il avait fumé une cigarette avec lui, car il pensait que le type dans le lit, à côté de lui, était Eddie.

(Extrait de "I'm going home")

Daltrey: Gene revint dans la tournée britannique, mais retourna aux Etats-Unis après avoir reçu un télégramme mystérieux, l'informant que sa fille Mélody, qu'il avait eu avec Darlene était morte. Ce n'était pas vrai. Est ce que Gene avait lui même envoyé le télégramme pour échapper au concert en hommage à Eddie Cochran, organisé par Larry Parnes? On ne le saura jamais.

Mais une chose est sûre, Gene commença à agir de manière encore plus désordonnée, alors même qu'il buvait encore plus. Il était à présent basé en Grande-Bretagne et y avait Don Arden comme manager, faisant des tournées et enregistrant avec le groupe "Sounds incorporated".


Suite bientôt.

Jimmy
Back to top Go down
jimmy
Membre Fan Club


Male Nombre de messages : 343
Localisation : Paris
Date d'inscription : 2007-09-27
Age : 45
Emploi : militaire

PostSubject: hello, suite et fin de la traduction   06.03.09 14:49

Suite et fin de la traduction de l'émission BBC radio 2 du 14 février 2009 :

Daltrey: "I'm going home" fut enregsitré en 1961 dans les sudios d'Abbey road. Il n'y eut qu'une seule session d'enregistrement chez Capitol, l'année suivante. En fait, les années 60 ne furent pas en général, un bon moment pour Gene, ou pour sa musique. Il faisait des tournées avec différents groupes en Grande-Bretagne et en Europe, mais les Beatles et d'autre groupes comme les Who, les Kinks, et les Rolling stones avaient poussé vers la sortie, ce qui apparaissait maintenant comme une musique pop déjà dépassée.

Il fit effectivement quelques enregistrements chez Columbia, Dandelion, une jeune boite du moment, et Kama sutra, mais il ne faisait plus de hits.... Sa jambe allait de plus en plus mal, il avait de plus en plus mal, et buvait d'autant plus.

Il sortait des couteaux, se battait, sa relation avec Darlene prit fin, de même que son mariage. Sa fille Sherry se rappelle d'une seule et unique rencontre avec son père, 10 jours avant sa mort.

(Extrait de "Lookin' back")

Sherry: Ma mère m'a dit: "on va le voir ce soir". Alors de retour de l'école, j'ai mis mes beaux vêtements, on a appellé un taxi pour nous emmener de Cheesacake ou on vivait à cette époque, par la route jusqu'à lui; ce n'était pas très loin.

Il m' a demandé si je voulais marcher avec lui dans le jardin; c'était un jardin de roses, à l'hôtel; il me tenait par la main en se promenant, il me posait des questions sur l'école, mes amis, toutes ces choses, on a tout simplement bavardé. Il y avait un banc dans le jardin, on s'est assis dessus. Je me suis assise sur ses genoux. C'est à ce moment qu'il s'est excusé de ne pas avoir été le père qu'il aurait du être; il a dit qu'il pensait souvent à moi, et que ce serait différent à présent, qu'on allait rester en contact, qu'il allait m'emmener au Maroc, qu'il viendrait plus souvent en Angleterre, et on s'est mutuellement promis de renouveler cette relation père-fille.

Maintenant je me demande quand j'y pense, s'il savait qu'il était proche de sa mort. C'était les mots d'un homme qui était proche de sa fin. Vraiment quelqu'un qui était plein de regrets.

Daltrey: En 1960, la BBC fit un document sur Gene le suivant dans l'une de ses tournées britannique. Le groupe qui l'accompagnait était les Wild angels. Neil Grey était le choriste.

Grey: Il y a beaucoup de choses dans le film qui n'ont pas été montrées, pour des raisons différentes, certaines politiques d'autres parce que c'était assez violent en Backstage. Gene était tout le temps fauché. Ils ont montré Gene sur scène quelques fois. Ils l'ont montré avec ses problèmes, son manque d'argent; parfois on lui volait même ses sandwichs. Il y eut un incident à ce sujet, quand on a commencé à comprendre.

On était tous assis à table, avec Henry Hemroy qui était le manager de la tournée; Arden voulait parler de choses sérieuses, et on est monté à l'étage; pour une raison quelconque, tout en étant filmé, je laissai toujours Gene devant moi, c'est comme ça que je faisais; et à 3 ou 4 pas de la table, Henry se retourna vers Gene et lui dit:" Gene prends la bouteille et amènes la que je la monte à l'étage". Et vous aviez Gene, marchant vers la table sur le bateau, le ferry, pour récupérer la bouteille de vin à moitié vide et l'amener à l'étage, le tout étant filmé.

Le message a fini par être compris des gens à qui on avait envoyé ça, alors que moi, j'en étais inconscient à l'époque pour une raison, ou une autre.

Daltrey: Certains des derniers enregistrements de Gene, juste avant sa disparition le 12 octobre 1971 furent produits par le rocker Ronnie Weiser. Il dut pister Gene pour le retrouver.

Weiser: j'ai rencontré à Emron records shop, le proprio, Many Emron et je lui ai demandé :"sais tu ce qu'il est advenu de ce gars, Gene Vincent?
As tu des disques de Gene Vincent?". Personne ne savait rien de lui; Alors Manny m' a dit:"Ecoutes, Gene Vincent vit ici à Hollywood". Quand je suis rentré à la maison, j'ai essayé d'avoir des infos en appelant les renseignements téléphoniques sur Gene Vincent, mais sans succès. Alors j'ai essayé avec Eugene Craddock, et incroyablement Gene Vincent vivait sur Fuller avenue, qui était à 4 ou 5 pâtés de maisons de chez moi.

Je me suis dit mon Dieu!!! il faut que je le vois, que je le rencontre!!! J'ai conduit jusque là, et j'ai vu un petit cabriolet rouge conduit par quelqu'un qui m'était familier. Je voyais ses cheveux bouclés et gominés dans le vent. Il a garé sa voiture, j'ai garé la mienne, et j'ai dit:" Gene, mon nom est Ronnie Weiser, du Hollywood Rock'n'Roll fan club; puis je te poser quelques questions?" Il était très amical, et m' a dit :"oui, viens par là". Alors on est monté, là ou il habitait, et il a commencé à m'offrir des tas de choses, des sandwichs, des sodas, du coca, des cookies, des chips, et m'a demandé dans quelle classe j'étais à UCLA etc... J'ai pensé:"Mon Dieu!!! Voilà une légende du Rock'n'Roll, un extraordinaire chanteur, Gene Vincent, en personne, et ce gars me pose des questions, on dirait la 4ème dimension!!!

Il sortait des disques chez Kama sutra et différents labels, qui étaient tout à fait bons, mais quelque chose manquait; l'âme soul originelle, le son Capitol, exactement comme Little Richard chez Specialty; tu ne peux pas atteindre ça; quand il est parti chez VG records, plus tard, ce n'était plus la même chose.

Alors j'ai demandé à Gene s'il accepterait d'enregistrer quelques chansons pour les fans. Il a dit ok; il est venu, c'était une petite chambre à coucher qu'on se partageait mon frère et moi. Il y avait un petit bureau face à la fenêtre, un magnétophone à cassette Akaï, à 145 ou 148 dollars, et un micro à 10 dollars sur le bureau. Gene était là avec sa guitare sèche; il a choisi de chanter "The rose of love", la chanson de Little Rcihard "hey, hey, hey", celle de Sam Cook "Bring it on home to me", et "Party doll" de Buddy Knox.

(Extrait de "Party doll")

Daltrey: Certains peuvent dire que la carrière de Gene s'est terminée quand il franchi l'atlantique; effectivement il avait été largement oublié dans son pays d'origine, même s'il continua encore 10 ans de plus. Mais l'héritage de Gene est plus grand que cela. Ce fut l'un des premiers de la scène Rcok. John Densmore, l'ancien batteur des Doors.

Densmore: Il fut l'un des premiers rockers des années 50, avec d'autres gars du "hall" comme Chuck Berry, Jerry Lee Lewis, qui plantèrent les graines de cette musique diabolique, qui continue encore aujourd'hui, et qui semble ne pas devoir s'arrêter.

L'image de Gene influença tant de nous dans les années 60 et elle continue de vivre dans la musique. Pour John Lennon, les echos en fond sonore entendus sur des chansons de Gene, et ce sale look, basé sur le cuir noir comme Gene furent aussi une partie de son adolescance.

x: L'influence sur John Lennon va des Beatles jusqu'aux derniers albums solo de Lennon, quand il chante "Star and over", c'est le style de Gene Vincent. C'est exactement Gene Vincent sur "Star and over". Spencer Davis.

Davis: Quand vous regardez Gene Vincent, vous remarquez qu'il a influencé chaque teddy boy de Grande-Bretagne. Il était leur inspiration; si vous regardez les premières coupes de cheveux de Georges Harrisson et de John Lennon, ça ressemblait plus à Gene Vincent, qu'à Elvis Presley. Cette façon de faire qui était à des années lumière de Mat Monroe; c'était sauvage, sa façon d'utiliser le micro influença même Rod Stewart et Robert Plant. Robert Plant utilisait le micro comme ça, en le faisant tourner. Jerry Lee Lewis.

Jerry Lee: Il avait une jambe abimée, qu'il balançait au-dessus du micro. Il était sauvage. Son jeu de scène, je n'ai jamais rien vu de pareil. Il était incroyable!!

Daltrey: La foule du Rockabilly acclamait Gene comme son héros. Lee Rocker, des Stray cats.

Lee Rocker: Il se peut que cette génération se souvienne des Sex pistols, or voilà ce qu'était Gene Vincent à l'époque; de l'énergie pure, de la passion, et cette sensation incroyable de briser le moule de tout ce qui avait existé jusque là.

Le Rockabilly en général et Gene Vincent en particulier, c'est l'origine exact du Punk Rock; un mélange surdosé de ce qui était déjà né avant: Rythm'n'blues, Hillbilly, toutes ces choses lancées alors. La différence entre la musique Punk et le Rockabilly est que vous aviez de vrais musiciens et chanteurs au travail. Ce n'était pas juste une explosion d'énergie; c'était ça, mais il y avait aussi un vrai background composé de musiciens.

Daltrey: Ce n'était probablement pas un homme facile à aimer, mais sa soeur Tina, savait combien il était torturé.

Tina: Je dirais, que c'était sans doute le père, le frère, le fils le plus malheureux, de tous les gens, homme ou femme, que j'ai connu. Il avait une âme torturée mais il était magnifique. Il pouvait te faire rire si facilement (pleurs).....

Il pouvait ouvrir sa voix et chanter, et te faire ressentir comme ..... Un instant je suis.... Il était extraordianire.

(Extrait de "Teardrops")

Roger Daltrey: Au revoir.

Jerry Lee Lewis: Ca se passe bien et je fais en sorte que ça continue.

Daltrey: Race with the devil, l'histoire de Gene Vincent, fut produite par Neil Russer, et le correspondant à Hollywood était Barbara Paskin. Production pour la BBC Radio 2.




Fin de la traduction.

A bientot

jimmy
Back to top Go down
Sponsored content




PostSubject: Re: Documentaire sur BBC en Fevrier   Today at 19:17

Back to top Go down
 
Documentaire sur BBC en Fevrier
View previous topic View next topic Back to top 
Page 3 of 4Go to page : Previous  1, 2, 3, 4  Next
 Similar topics
-
» Documentaire sur le prog BBC Four
» Tout savoir sur le documentaire de David Gest sur Michael Jackson
» ROCKABILLY 514 (Trailer) DOCUMENTAIRE
» [scan jp 2011] Gossips magazine fevrier (APR)
» Documentaire sur la Bretagne

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
Gene Vincent Lonely Street Forum :: Click : TRADUCTION - Découvrir ou nous aider a traduire, c'est ici ! :: Documentaire sur BBC en Fevrier 2009 traduction /translate-
Jump to: